Afrique de l’Ouest/Elections : Vers un boycott des législatives par l’opposition ?

Afrique de l’Ouest/Elections :

Vers un boycott des législatives par l’opposition ?

Josiane Bonou

La mission d’observation de la CEDEAO au Bénin depuis 48 heures a dévoilé sa feuille de route à la presse locale dans la journée de ce lundi 4 Mars 2019. L’institution va rencontrer ce mardi 5 Mars,  les acteurs politiques impliqués dans le processus électoral, en l’occurrence les partis de l’opposition. De sources proches de l’opposition, les partis qui ne se sont pas mis en règle vis-à-vis de la nouvelle charte des partis politiques, et n’ont pu déposer leur liste de candidature, sont sur le point de boycotter ces joutes électorales, s’ils ne revenaient pas dans la course.

Dans la journée du lundi 5 Mars à Cotonou, les FCBE ont regroupé leurs militants afin de rencontrer la délégation de la CEDEAO. Cette rencontre considérée comme celle de la dernière chance pour ce parti de l’opposition. Les FCBE    espèrent de la médiation de l’institution, une possibilité de revenir dans le processus électoral. En effet ces partis ont quitté la   pour n’avoir pas reçu le certificat de conformité exigé par la cour constitutionnelle.

A quelques heures de la rencontre entre l’opposition et la CEDEAO, des informations en provenance de la CENA, chargée de l’organisation du scrutin, font état de ce que l’institution évolue convenablement dans son planning. Elle devrait selon certaines sources publier la liste définitive des partis qui vont participer à cette élection dans la soirée du Mercredi 6 mars. Un calendrier serré, pour l’institution qui vraisemblablement n’envisage aucun report des élections.

Ça se complique davantage pour l’opposition qui après ses appels à la violence et à la désobéissance revient à la réalité, utilisant des moyens plus pacifiques pour se faire entendre. Toutefois , les récentes actualités dans la sous région Ouest Africaine, notamment au Togo ou l’opposition n’a pu participer aux élections malgré la médiation de la CEDEAO,  font  dire à beaucoup d’observateurs que les jeux sont faits pour les FCBE , RE et USL. Selon une source proche de la délégation de la CEDEAO, l’institution va jouer son rôle en fonction des textes et lois qui régissent les élections au Bénin. Un report des élections pourrait ne pas être à l’ordre du jour, car la CEDEAO sera uniquement guidée par la stabilité de la démocratie béninoise et du maintien d’un climat de paix a affirmé notre source.

 

 

 

adminbti

Read Previous

Bénin / Chronique : Salubrité administrative !

Read Next

Benin/Processus Électoral La diaspora de l’UP vivant aux USA condamne les agissements de l’opposition

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *