Non catégorisé

Bénin / Affaire Icc Services : Chaudes empoignades entre avocats à la Criet

Bénin / Affaire Icc Services :

Chaudes empoignades entre avocats à la Criet

Gabin GOUBIYI

La vingt-huitième audience du procès Icc Services est ouverte depuis ce matin à la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet). A la suspension des débats le mardi 29 janvier dernier, il a été retenu que les banques et autres institutions financières ayant hébergé les fonds des déposants de Icc Services devraient comparaître. Mais à l’ouverture de l’audience ce matin, la Cour a voulu comprendre les fondements juridiques de l’appel à comparution adressée aux banques.
Cette question a fait l’objet de violentes joutes oratoires entre avocats de la défense et ceux l’Etat. Alors que les avocats de la partie civile estiment que leur initiative est justifiée par le fait que certaines banques ont failli à leur mission en refusant de donner l’alerte exigée par la règlementation en vigueur sur des opérations suspectes, ceux de l’Etat trouvent en cette démarche, une manœuvre de retarder inutilement les débats. Faux, rétorque Maître Alain Orounla qui pointe du doigt le rapport du Fonds monétaire international (Fmi) qui a mis en exergue la responsabilité des banques primaires et la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao) dans cette affaire.
A la suite de ces échanges, le président de la Criet a essayé de recadrer les débats afin que les préoccupations déjà abordées lors des précédentes auditions ne reviennent à la surface des débats. Ce qui corroborerait la thèse de la vacuité de la démarche initiée par les avocats de la partie civile.
Finalement, les auditions ont repris leur cour. L’actuel Agent judiciaire du trésor, Iréné Accrombessi est le premier à être appelé à la barre. Le successeur de madame Sévérine Lawson a essayé de mettre en relief les torts causés à l’Etat dans cette sulfureuse affaire qui n’a certainement pas fini de livrer ses secrets.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernière actualités

To Top