Actualités

Bénin/Chronique: Appui diplomatique pour Pag !

Bénin/Chronique:

Appui diplomatique pour Pag !

Angelo DOSSOUMOU

La doyenne Sandi Abdou Sahadi a parlé : « il faut doubler voire tripler l’enveloppe financière des Ptf en faveur des projets de développement». Avocate d’un jour des ambitions du Nouveau départ, la diplomate nigérienne s’est autorisée, à l’occasion de la rentrée diplomatique 2018-2019, à plaider devant ses collègues, pour une bonne cause. Tout ce qui reste à souhaiter, c’est tout simplement qu’ici l’adage ‘‘ce que femme veut, Dieu le veut’’ se traduise effectivement dans les faits. Mais avant, il est certain que cet appui nécessaire au Pag voulu par la porte-parole du corps diplomatique n’est que la conséquence des efforts d’un pays à dynamiser sa coopération multilatérale et bilatérale.

Rassurée donc que l’année diplomatique qui s’ouvre est celle au cours de laquelle un accent particulier doit être mis sur une coopération bénéfique aux populations, la doyenne d’âge n’a pas eu d’autre choix que d’avoir une pensée positive pour un Pag toujours à la quête de soutien. Heureusement que ceux-là même qui défendent les projets d’intérêt auprès de leurs pays, sont actuellement convaincus qu’avec l’effectivité du Pag, la pauvreté reculera et le développement sera de mise. Sinon, après plus de deux ans et demi de gouvernance, les populations n’attendent que de toucher du doigt des infrastructures de développement sorties des entrailles du Pag. A tout hasard, pensons à l’aéroport de Glo-Djigbé, à l’asphaltage, au contournement nord-Est de Cotonou et constatez avec moi, que cela nécessite des investissements colossaux. Et donc, des partenaires à la taille du défi à relever.

Evidemment, pour les deux prochaines années, il est impérieux qu’au-delà de l’étape des études dites clôturées, de la cagnotte mobilisée annoncée pour le financement des projets, que les faits parlent véritablement d’eux-mêmes. Car, pour un bilan qui fera porter un bâtisseur en triomphe, l’heure presse. Déjà à mi-parcours d’un mandat qui se veut révélateur, la pression sur le chantre du Nouveau départ monte. Et pour davantage rassurer le peuple et les Ptf, quoi de plus normal qu’individuellement, chacun puisse, dès les prochains mois, égrener un impressionnant chapelet de réalisations à l’actif de la gouvernance Talon.

De toute façon, en politique, la logique « croyez sans avoir vu », n’a jamais fait long feu. Du coup, s’il est intéressant de se passer des effets d’annonce et des pierres inutilement posées, il serait tout aussi judicieux de surprendre avec des édifices qui facilitent le développement et le plein épanouissement des populations. D’ailleurs, c’est à l’appui à ce genre d’initiative qu’appelle la doyenne du corps diplomatique décidée à faire emprunter aux siens, la voie du réalisme et de la solidarité contre la pauvreté.

Maintenant, entre des vœux, fussent-ils de la voix la plus autorisée du corps diplomatique, et la réalité, il y a tout un monde. Et, à mon avis, la seule façon d’engranger plus de confiance des Ptf en vue des appuis voulus, c’est de faire l’impossible pour qu’au cours de cette année diplomatique, les moindres doutes soient levés. En deux mots, accélérons l’assainissement de notre système de gouvernance et maintenons au top, la qualité de nos relations multilatérales et bilatérales. Alors là, toujours nous mériterons des Ptf des lauriers et des appuis, et ce sera tant mieux pour le développement du Bénin.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernière actualités

To Top