Actualités

Bénin/Energie :  53 milliards pour favoriser la relance de  l’économie nationale

Bénin/Energie :

53 milliards pour favoriser la relance de  l’économie nationale

Iris AGOLI-AGBO

Le Ministre de l’Energie, Jean-Claude Dona Houssou était devant les membres de la commission budgétaire du parlement dans la journée d’hier mercredi 22 Novembre 2017 à Porto-Novo. C’était dans le cadre de la présentation du projet de budget exercice 2018 de son ministère.
53.295.900.000 FCFA. C’est le montant que réclame aux députés le Ministre de l’Energie pour mettre en oeuvre la politique énergétique du gouvernement Talon au cours de l’année 2018. Ce programme comprend trois (03) axes principaux à savoir les projets gérés par le tout nouveau Ministère de l’Energie, les réformes en cours dans le secteur de l’énergie et le point des recommandations demandées par l’assemblée nationale pour l’exécution du budget en cours.
Pour le compte de l’année 2018, le Ministère de l’Energie entend mettre en place 18 programmes et projets sur les plans de la production de l’énergie, du transport et de la distribution du courant électrique, du développement de l’électrification rurale et des énergies renouvelables. En ce qui concerne les réformes en cours, le gouvernement entend achever la réhabilitation des centrales de Porto-Novo, de Parakou de Natitingou et construire la centrale thermique de Maria-Gléta. Ces différents travaux permettront d’accroitre la production énergétique de 150 Mégawatts. Avec l’extension des réseaux de la Société béninoise d’énergie électrique (Sbee) et les autres mesures annoncées, le Gouvernement envisage porter la puissance installée à plus de 500 Mw à l’horizon 2020.
Sur le plan des réformes, le ministre Houssou en a fait le point aux députés pendant sa présentation.

Il s’agit de la signature du Contrat-Plan Sbee-Etat, de la mise en gestion déléguée de la Sbee et de l’installation de son nouveau Conseil d’administration, du remplacement de l’Anader par l’Unité chargée de la Politique et du développement des énergies renouvelables, de la généralisation des compteurs à prépaiement et de la restructuration de l’Aberme.
Quant à la mise en œuvre des recommandations des députés, cela s’est traduit, d’après les propos de Jean-Claude Houssou par l’élaboration et l’adoption du Plan de redressement du secteur de l’électricité dont les effets sont déjà visibles sur le terrain.
La mise en commun de toutes ces mesures permettra de mettre fin, sinon d’atténuer considérablement les souffrances des Béninois liées à l‘énergie électrique. Elles visent également à contribuer à la relance de l’économie nationale qui a trop longtemps été impactée négativement par les difficultés de ce secteur.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top