Actualités

Bénin/Gouvernance à l’ère du Nouveau départ : Les évêques saluent les mesures sociales du budget 2019.  

Bénin/Gouvernance à l’ère du Nouveau départ :

Les évêques saluent les mesures sociales du budget 2019.

Les évêques du Bénin approuvent les mesures sociales contenues dans le budget de l’État exercice 2019 et encouragent instamment le gouvernement à leur mise en œuvre effective pour le soulagement des souffrances des couches les plus défavorisées. Il est revenu ce vendredi 18 janvier, à Mgr Eugène Cyrille Houndékon de rendre compte des décisions issues de la 2e session plénière ordinaire de la conférence épiscopale (Ceb) qui s’est déroulée du 16 au 18 janvier.

Au cours de ces assises, les évêques se sont penchés sur des sujets d’ordre religieux, social et politique. C’est à juste titre qu’ils saluent les mesures sociales contenues dans le budget exercice 2019. Il faut rappeler que si le Bénin peut se réjouir de sa bonne santé au plan macroéconomique sous le régime du Nouveau départ, avec une croissance soutenue de 6,5%, des efforts restent à faire pour que le panier de la ménagère en ressente les effets. C’est prenant la mesure de cette situation, que le gouvernement du présent Patrice Talon a décidé d’intensifier les actions au plan social notamment dans le cadre de la mise en œuvre de la loi de finances exercice 2019.

Ainsi, la conférence épiscopale du Bénin (Ceb) est en phase avec la vision du régime du chef de l’État, qui dès l’entame de sa gouvernance a d’abord mis le cap sur la mobilisation des ressources, la réduction du train de l’État, et donc un assainissement rigoureux du cadre macroéconomique. D’ailleurs, les fruits ont tenu la promesse des fleurs, et plusieurs indicateurs, portent le Bénin au-devant de la scène comme l’une des économies les plus performantes de la sous-région. Et 2019 sera sans doute l’année d’un virage social au Bénin.

Le chiffre du montant des investissements prévus dans le secteur a été le seul évoqué lors de la présentation des vœux aux Béninois, du président Patrice Talon. Près de 430 milliards de francs CFA sont destinés cette année aux « investissements sociaux », afin de « favoriser les couches les plus vulnérables, en particulier les femmes et les jeunes », a déclaré l’homme du Nouveau départ.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernière actualités

To Top