Benin/Politique/Projection d’une marche de protestation pour le lundi A quoi jouent les Fcbe ?

Benin/Politique/Projection d’une marche de protestation pour le lundi

A quoi jouent les Fcbe ?

Omer ANIOUVI

Visiblement, les partisans des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) sont résolus à pourrir l’atmosphère sociopolitique déjà délétère ces derniers temps. Alors que l’ensemble de la classe politique s’emploie à trouver des voies de sortie de l’impasse en vue d’organiser des élections inclusives, transparentes et sans heurts, les militants de la principale formation politique de l’opposition semblent ramer à contre courant. Dans une démarche illisible et contraire à la paix et au consensus, les maniques et affidés de Boni Yayi, véritables adeptes de la pyromanie, viennent d’annoncer à travers un communiqué signé du porte parole dudit parti, Nourénou Atchadé, l’organisation d’une marche de protestation à Cotonou le lundi 11 mars 2019 à 9 heures.
Cette manifestation est totalement en déphasage avec l’évolution de l’actualité ces dernières heures. En effet, suite à la rencontre des forces politiques avec le Chef de l’Etat le mercredi dernier, le président de l’Assemblée nationale a entamé des pourparlers avec les formations politiques de l’opposition en l’occurrence les Fcbe et le parti Restaurer l’espoir. Cette démarche de la deuxième personnalité de l’Etat devrait déboucher sur un consensus des différentes chapelles politiques autour des amendements à apporter aux lois électorales. C’est dans cette foulée que le principal parti politique de l’opposition projette d’organiser une marche de protestation pour soit disant réclamer ‘’la sauvegarde des acquis démocratiques.’’

L’opposition est dans une posture de belligérance et le peuple doit rester serein.
L’opposition béninoise a finalement jeté le masque. Son inconséquence dans l’animation de la vie politique a fini par mettre à nu ses velléités d’embrouiller les pistes et de contribuer au pourrissement de la situation sociopolitique nationale. Sinon comment comprendre que les leaders de l’opposition, demandeurs d’une ‘’pseudo-faveur’’ dans la perspective des prochaines élections législatives aient délibérément choisi de boycotter la rencontre initiée par le Chef de l’Etat à l’endroit de l’ensemble de la classe politique ? Demandeur des assises nationales, l’opposition béninoise se fait prendre à son propre piège. Organiser une marche de protestation dans le contexte actuel est totalement inopportun. Quelle crédibilité et quel sérieux pourra-t-on dans ce cas conférer à l’intention des partis de l’opposition de se présenter aux prochaines joutes électorales ? Les militants de ces différentes formations politiques et la population béninoise en général se doivent de tirer leçon de la démarche inconséquente de l’opposition dont les agissements cachent mal des velléités de belligérance et de remise en cause des acquis démocratiques. Le peuple doit rester serein face à cette situation et éviter de tomber dans le piège facile des appels à une quelconque résistance. L’opposition sera seule comptable devant l’histoire des conséquences d’une quelconque remise en cause du processus électoral en cours.

Hermas K. HOUINDO

Read Previous

Bénin / Chronique : Opposition option ‘‘boycott’’ !

Read Next

Législatives 2019 :  Adrien Houngbédji engagé  à accompagner le processus électoral pour une sortie de crise

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *