Actualités

Bénin / Procès à la Criet Les nouvelles révélations de Emile Tégbénou sur l’agrément de Icc Services

Bénin / Procès à la Criet

Les nouvelles révélations de Emile Tégbénou sur l’agrément de Icc Services

Démarré le 17 décembre 2018 à la Cour de Répression des Infractions Économiques et du Terrorisme, le procès Icc Services suit son cours normal. A la barre ce 28 décembre 2018, Emile Tégbénou a fait de nouvelles révélations à la cour. Le présumé coupable a révélé que Boni Yayi, était au courant des difficultés d’agrément de ICC Services et a donné des instructions pour la régularisation de la situation. Par ailleurs, ce dernier est revenu sur la nature de ses relations avec l’ancien Chef d’État, Boni Yayi. Il a affirmé qu’il a commencé à rencontrer Boni Yayi à partir de l’année 2008 avant d’amener vers lui, le Directeur Général de Icc, et le PDG Guy Akplogan. << C’est au cours d’une des rencontres avec le Chef de l’État, que j’ai fait part des difficultés d’obtention d’agrément de Icc Services à Boni Yayi>>, a affirmé Emile Tégbénou.
Le Chef de l’Etat lui aurait alors demandé de venir avec ses autres collègues. Émile Tégbénou raconte qu’en 2009 déjà Guy Akplogan, Pamphile Dosou et lui même, ont rencontré Boni Yayi. Au cours de cette rencontre Guy Akplogan affirme avoir expliqué à Boni yayi , les domaines d’intervention de Icc Services. « Nous avons expliqué les taux qu’on appliquait et les recommandations de la BCEAO , et ensuite les difficultés pour l’obtention de l’agrément ». A noter que la BCEAO a demandé à Icc services de régulariser ses taux et revenir à la norme communautaire.
<< Après les échanges, le chef de l’État était en courroux , et contrarié par la lenteur que prenait l’obtention de l’agrément, >> a-t-il ajouté.

Ainsi, Il a appelé , le ministre Fulbert Amoussouga, Christophe Aguessy, et Dossa Paulin. << C’est le même jour que les deux émissaires de Boni Yayi nous ont aidé a rencontré Ahizimé le Directeur du CENTIF>> va conclure Emile Tégbénou.

Des révélations qui font font croire que Boni Yayi a rencontré à plusieurs reprises les responsables de Icc Services avant l’audience au Palais de la République en Janvier 2010, quelques mois avant la crise.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernière actualités

To Top