Bénin/ Protection de l’environnement Le fonds national pour l’environnement et le climat dote 8 structures de près de 800 millions

Bénin/ Protection de l’environnement

Le fonds national pour l’environnement et le climat dote 8 structures de près de 800 millions

Le fonds national pour l’environnement et le climat, dans sa mission régalienne d’appui aux initiatives de protection de l’environnement et de lutte contre les changements climatiques a doté 8 structures de près de 800 millions de Fcfa. Cet acte salutaire fait suite à un appel à projets, lancé au cours de l’année 2018 par le Fnec , en vue d’accompagner les initiatives visant l’assainissement et l’amélioration du cadre de vie. Ceux-ci ont reçu leurs chèques à la faveur d’une cérémonie solennelle présidée par le ministre du cadre de vie et du développement durable José Tonato.

Mickaël VOGBE

A l’entame de la séance, le Directeur du Fonds national de l’environnement et le climat, M Appolinaire a salué le leadership du Ministre José Tonato qui a permis de déclencher et de concrétiser l’accréditation du Fnec, au Fond Vert pour le Climat, à la 22ème session de son Conseil d’administration tenue à Sondo, en Corée du Sud. A l’en croire au terme du processus d’appel à projets, huit projets ont véritablement séduit les cadres du fonds national pour l’environnement et le climat. Il s’agit du projet d’aménagement maraîcher avec système antiérosif sur le micro bassin versant de Baaru soumis par la commune de Materi pour un montant de 100 millions fcfa, le projet de gestion durable de la mangrove soumis par la commune de Ouidah pour un montant de 96,396 millions fcfa, le projet d’hydraulique pastoral pour la résilience climatique et la sécurité alimentaire des agroéleveurs de Nikki et de Kalalé pour un montant de 100 millions fcfa soumis par l’ONG Apidev, le projet de gestion intégrée des déchets solides issus de la transformation du riz dans le département de l’Atacora pour un montant de 100 millions de fcfq soumis par l’ONG Germe, le projet pilote d’appui à la réhabilitation de la forêt sacrée de Wèrèrè à Bembèrèkè pour un montant de 49,720 millions fcfa soumis par l’ONG Pejud, le projet d’appui à la carbonisation pour la gestion durable des forêts au Benin pour un montant de 49,847 millions fcfa soumis par le Centre d’études, de recherches et de formations forestières (CERF), le projet de résilience aux effets des changements climatiques par la gestion durable des terres à Kouandé et Malanville pour un montant de 89,750 millions fcfa soumis par le laboratoire Lardes de la Faculté des sciences agronomiques de l’université de Parakou et enfin le projet d’appui à la protection et à la restauration des terres agricoles dans la Commune de Ouèssè pour montant de 99,760 million fcfa soumis par les établissements Oladé.

Au terme de la séance, le Ministre José Tonato a exhorté les bénéficiaires à faire un usage judicieux des fonds à eux alloués par le Fnec . Il va saisir l’occasion pour appeler le fonds national pour l’environnement et le climat, à accélérer la réédition de ce processus salvateur pour les différents acteurs du secteur de l’environnement.

Hermas K. HOUINDO

Read Previous

Benin/Supposée demande de délocalisation du match Bénin-Togo La Fédération togolaise de football dément et rassure

Read Next

Bénin /Promotion de l’entrepreneuriat en Afrique Le Fidea planche dans une nouvelle dynamisme

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *