Monde / États Unis : Donald Trump pourrait être éclaboussé par une affaire d’espionnage chinois

Monde / États Unis :

Donald Trump pourrait être éclaboussé par une affaire d’espionnage chinois

Une affaire concernant le football américain, sur fond de trafic sexuel et d’espionnage pourrait faire du tort à Donald Trump.
l y a cinq semaines, l’équipe des Patriots célébraient une nouvelle victoire au Superbowl. Elle devait beaucoup à son propriétaire, le milliardaire Robert Kraft, qui en a fait l’une des meilleure équipes de l’histoire du football américain. Le président des États-Unis le félicite régulièrement par tweet, Kraft étant l’un de ses amis, et a donné 1 million de dollars au comité Trump pour son investiture.

Quelques jours après le Superbowl, le milliardaire a été inculpé dans une affaire de prostitution. Pas dans des hôtels de luxe, mais dans un salon de massage asiatique d’un centre commercial de Floride, où la police avait placé des caméras. L’homme d’affaires arrive en Bentley, entre dans le salon, se dénude, une employée commence par masser son sexe. Après quelques minutes, Kraft laisse un billet et repart. Mais il revient le lendemain.

Au-delà d’une histoire de prostitution, c’est une enquête sur un trafic d’êtres-humains.
Certaines employées ont confirmé qu’elles ont été piégées. En Chine, on leur promettait un travail aux États-Unis. Elles n’ont découvert qu’à l’arrivée qu’elles devaient se prostituer. Leurs employeurs retenaient leurs passeports et menaçaient leurs familles en Chine.

L’ex-propriétaire du salon est proche de Donald Trump

Si aucun lien n’a été établi avec Donald Trump à ce stade, samedi, le magazine Mother Jones a publié une photo, un selfie d’une certaine Li Yang, prise le soir du Superbowl, en compagnie du président Trump, tandis qu’ils regardaient le match dans sa villa de Mar a Lago, en Floride.

Or, Li Yang est une Américaine qui a immigré de Chine, et a crée le salon de massage où Robert Kraft a été filmé. Même si elle l’a revendu, les enquêteurs pensent que ce trafic sexuel existait déjà lorsqu’elle était propriétaire. Et selon le Miami Herald, Li Yang était déjà suspectée de prostitution

Hermas K. HOUINDO

Read Previous

Monde / États Unis : Donald Trump pourrait être éclaboussé par une affaire d’espionnage chinois

Read Next

Inter / Crash aérien en Ethiopie : Les deux boîtes noires retrouvées

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *