Santé

Pollution atmosphérique au Bénin: Un problème de santé publique oublié!

Pollution atmosphérique au Bénin: Un problème de santé publique oublié!

La pollution atmosphérique prend de plus en plus des proportions inquiétantes. Tous les jours, surtout dans les grandes villes du Bénin, les populations sont exposées à la mort. Une mort lente qui ne se voit à l’œil nu. Cette mise en danger de la vie est provoquée par la pollution atmosphérique. Face à cette mise à mort programmée, le ministère du Cadre de vie et celui de  la Santé doivent prendre leurs responsabilités.

Des villes telles que Cotonou subissent de plus en plus les effets de la pollution atmosphérique. Ph: DR

La préservation de la vie doit être une préoccupation majeure des pouvoirs publics. Au Bénin, cela est encore loin d’être le cas. Depuis les indépendances, aucun chef de l’Etat béninois n’a véritablement fait de la protection de l’environnement, et donc de la vie, une question prioritaire. Même si la protection de l’Environnement est l’affaire de tous; ceci ne peut se faire sans la mise en place de mesures politiques par les gouvernants.

 

De quoi s’agit-il ?

Cette pollution, majoritairement créée par les gaz émis par les pots d’échappement des voitures et surtout des motos, constitue un des grands problèmes du Bénin.

Le phénomène s’observe partout. Aux heures de pointes, aux grands carrefours des différentes villes, des centaines de motos et de voitures émettent un gaz toxique à l’environnement et aux populations. Les plus malins s’équipent de protection pour le nez afin de ne pas inhaler ce gaz. Il n’est pas non plus rare de voir les femmes se couvrir la tête de leur pagne et les hommes, se boucher le nez.

En attendant que les ministères de la Santé et du Cadre de vie sortent de leur torpeur, les populations peuvent elles-mêmes prendre à leur niveau, leur responsabilité.

Les conducteurs de véhicules à deux, trois ou quatre roues, devraient commencer par mettre leurs engins aux normes et cela réduirait considérablement la pollution. Cela y va de l’avenir des générations futures.

Ariana SETONDJI/ benintoinfo.com

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernière actualités

To Top